Moins de violence

Oussen, 18ans, Le Port

Je ne sais si on peut encore rêver car on va peut être mourir. Mais je veux qu’il y est moins de violence et de vol dans nos quartiers